XIXe Colloque inter-IREM « Épistémologie et Histoire des Mathématiques »

Les Ouvrages de mathématiques dans l'histoire.
Entre recherche, enseignement et culture

Programme

tout public conférences plénières ateliers exposés vidéos

Exposés des sessions parallèles

Mahdi Abdeljaouad (Université de Tunis)
L'importance des manuels de Bezout dans le transfert des mathématiques européennes en Turquie et en Egypte au 19e siècle - résumé -

Evelyne Barbin (IREM des Pays de la Loire)
Le genre « ouvrage d'initiation » : l'Exposé moderne des mathématiques élémentaires de Lucienne Felix (1959) - résumé- vidéo en ligne / à télécharger -

Evelyne Barbin, Amirouche Moktefi (IREM des Pays de la Loire, IRIST)
La dernière bataille d'Euclide : Sur l'usage des éléments pour l'enseignement de la géométrie - résumé -

Sandra Bella (IREM de Montpellier)
Analyse des infiniment petits pour l'intelligence des courbes du Marquis de l'Hospital. Ouvrage d'enseignement ou de recherche ? - résumé -

Rudolf Bkouche (IREM de Lille)
La modernité dans l'enseignement des mathématiques - résumé -

André-Jean Glière (ESEO Angers)
La révolution conceptuelle accomplie par Hermann HANKEL à propos des quantités négatives dans son ouvrage publié en 1867 « Théorie der complexen Zahlensysteme » - résumé -

René Guitart (Université paris 7)
Apprendre les mathématiques dans les « Que sais-je ? », il y a 50 ans

Aujourd'hui la collection des Que sais-je ?, encyclopédie élémentaire au format de poche lancé par Paul Angoulvent en 1941, a pratiquement cessé de publier des ouvrages de mathématiques. Serge Mehl indique que sur plus de 50 numéros sur les mathématiques, 26 seulement restaient disponibles en 1997, 15 en 2005, 5 en 2009.

Mais vers 1965 on pouvait disposer de nombreux volumes, dans lesquels il était possible d'apprendre des mathématiques autrement qu'avec les grands traités, les manuels, ou les livres d'exercices. Ces ouvrages étaient de vulgarisation au sens fort et positif du terme. Ils avaient en fait le caractère de récits ou de cours oraux, donnant la meilleure explication personnelle de l'auteur sur tel ou tel sujet de son choix, avec les outils de son choix aussi. Ils pouvaient comporter des preuves élémentaires, des énoncés sans preuve, ils supposaient au départ un bagage mathématique restreint, ils étaient brefs et assez rapides pour ne pas lasser.

De façon générale, on s'y trouvait à l'opposé de l'exposé axiomatique ou méthodique, encore que cela variait suivant les auteurs. On y apprenait les choses souvent dans une perspective historique et directement afin de savoir faire les choses mathématiques par soi-même, sans souci de programmes scolaires ou de respect de telle ou telle méthode pédagogique. Au contraire on y sentait très facilement le style mathématique des auteurs, leurs manières différentes de faire des mathématiques. Ainsi, pour ne nommer que quelques uns des auteurs, Borel, Boll, Itard, Queysanne, Delachet, étaient autant de manière de faire identifiables et que le lecteur pouvait s'approprier. On y apprenait donc les mathématiques suivant la manière et les choix thématiques d'auteurs variés, on s'y cultivait en pratiques mathématiciennes.

- masquer- vidéo en ligne / à télécharger -

Thierry Joffredo (IREM de Rennes)
L'Introduction à l'analyse des lignes courbes algébriques de Gabriel Cramer (1750) : Newton pour les nuls ? - résumé -

Thomas Preveraud (Université de Nantes)
Destins croisés de manuels français dans les Etats-Unis de 1820 - résumé- vidéo en ligne / à télécharger -

Hervé Renaud (Université de Nantes)
Les Leçons d'arithmétique théorique et pratique de Jules Tannery : enseigner les nombres comme fondements des mathématiques - résumé -

Dominique Tournès (IREM de La Réunion)
Les cours d'André-Louis Cholesky à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie - résumé -

IREM de Limoges - 123 avenue Albert Thomas, 87060 Limoges cedex, FRANCE - tél. : +(33)5 55 45 72 49 - fax : +(33)5 55 45 73 20 - mél : irem@unilim.fr